Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 17

Liban : les trafics en tout genre continuent de tuer

17 août 2021 Brève Monde

Après l’explosion du port de Beyrouth – dont les responsables n’ont toujours pas été inquiétés – c’est une autre explosion, due cette fois au trafic d’hydrocarbures, qui a tué 28 personnes et fait une cinquantaine de blessés à Akkar, dans le nord du pays. Profitant du fait que le gouvernement allait annoncer la fin des subventions publiques aux produits pétroliers – ce qui aurait pour effet de faire grimper leur prix en flèche – des trafiquants liés à différents partis politiques libanais ont stocké l’essence et le mazout dans des dépôts clandestins afin de les revendre plus tard au marché noir. C’est l’explosion d’un de ces dépôts, découvert par l’armée, qui a fait un grand nombre de victimes parmi les gens qui s’étaient rassemblés dans l’espoir de se procurer le précieux liquide.

Quant aux véritables organisateurs de ces trafics à grande échelle, ils ont peu de chance d’être découverts, vu leurs liens avec la classe politique.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article