Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > juillet > 18

Les voleurs ne sont pas là où l’on croit

18 juillet 2016 Brève Politique

Jean-Luc Mélenchon, reprenant une vieille rhétorique nauséabonde d’extrême droite, a estimé récemment, lors d’une déclaration au Parlement européen, qu’un « travailleur détaché […] vole son pain aux travailleurs qui se trouvent sur place ». N’en déplaise au tribun de la France Insoumise, les travailleurs, détachés ou non, immigrés ou non, ne volent rien : au contraire, ils se font voler le fruit de leur travail par leurs patrons.

Cette sortie vient après des déclarations germanophobes, dans lesquelles Mélenchon, là encore sous couvert de dénonciation d’une Europe anti-sociale, distille une position souverainiste, patriotique et xénophobe. Comme si l’on n’avait pas assez du FN et de l’ensemble des autres partis de gouvernement pour le faire ! Face au populisme et à la xénophobie : ouverture des frontières, liberté de circulation et régularisation des sans-papiers !

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article