Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2015 > août > 31

Les tartuffes en scène

31 août 2015 Brève

C’est par un petit léchage de bottes servile que Macron a terminé sa visite à l’université d’été du Medef. En incriminant à nouveau les 35 heures comme cause du chômage, il permet à Valls de se poser en défenseur de celles-ci. Lui qui tenait le même discours il y a quelques années lorsqu’il s’agissait de se faire mousser et remarquer.

Et tous ceux à gauche qui font mine de s’étrangler aux propos de Macron sont bien ceux qui ont salué l’arrivée d’un banquier millionnaire au ministère de l’Économie.

Pour faire carrière grâce au PS, la méthode semble au point : caresser les patrons dans le sens du poil, cracher sur le moindre progrès social récent et jamais, au grand jamais, ne pointer du doigt les licenciements comme cause du chômage.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article