Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > janvier > 26

Les requins de la « silver économie »

26 janvier 2022 Brève Société

Au lendemain de la publication par Le Monde d’extraits du livre Les Fossoyeurs, du journaliste Victor Castanet, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a été sous le feu roulant des questions à l’Assemblée nationale. Car l’ouvrage en question dénonce les conditions de vie des résidents des maisons de retraite (Ehpad) appartenant à Orpea, groupe privé qui revendique modestement d’être « un leader mondial » du secteur de la dépendance. Castanet, qui a interviewé plusieurs centaines de personnes parmi le personnel soignant et les familles de résidents, dresse un plaidoyer impitoyable contre les entreprises capitalistes qui ont fait de la vieillesse un business lucratif, ce qu’on appelle la « silver économie » : manque de soins, nourriture peu abondante, absence de suivi médical, hygiène douteuse, maltraitance à tous les étages. Mais, de plus, il montre comment un groupe comme Orpea n’a pu se développer et prospérer qu’avec l’aide, voire la complicité, de certains politiques, notamment de Xavier Bertrand, l’actuel président Les Républicains des Hauts-de-France, à l’époque où il était ministre de la Santé puis du Travail entre 2005 et 2012. Orpea, qui revendique 372 établissements en France, n’est pas, loin s’en faut, le seul acteur du secteur à s’en mettre plein les poches sur le dos des personnes âgées et de leurs familles. Mais c’est incontestablement un des plus emblématiques.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article