Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juin > 7

Les profits d’abord : la protection du consommateur attendra

7 juin 2021 Brève Société

Coup sur coup, deux structures qui s’occupent de la défense de l’environnement et des consommateurs ont été condamnées par les tribunaux à de fortes amendes pour avoir dit… la vérité sur le caractère malsain de certains aliments.

L’association Alerte aux toxiques ! avait dénoncé le label « haute valeur environnementale » appliqué à des bouteilles de vin dans lesquelles elle avait découvert des pesticides. Quant à l’application Yuka, elle avait souligné les risques de cancer liés à la charcuterie industrielle. Les tribunaux – sans remettre en question les affirmations des deux structures – ont donné raison au Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux et à la Fédération française des industriels charcutiers traiteurs en estimant qu’ils avaient été « dénigrés », leurs pratiques étant peut-être malsaines mais parfaitement légales.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article