Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2015 > juin > 29

Les hospitaliers ne se laissent pas berner

29 juin 2015 Brève

Jeudi dernier le personnel les hôpitaux de l’AP-HP (l’essentiel des hôpitaux de Paris et sa banlieue) manifestaient à nouveau. Et ce malgré le fait que le directeur de l’AP-HP ait fait mine de reculer sur son projet de suppression de jours de repos. Car il est clair pour tous qu’il ne le retire pas : il se propose seulement de le repousser au mois de septembre, le temps d’essayer de marchander avec les directions syndicales et d’obtenir d’elles quelques signatures à son projet, derrière le dos d’un personnel qui serait démobilisé et en vacance.

Les manifestants ont dit une fois de plus que ce projet n’est ni négociable ni amendable. Ce qu’il faut dans les hôpitaux c’est tout le contraire : des embauches supplémentaires, dont les besoins sont évalués à au moins 8 000 pour les seuls hôpitaux parisiens.

L’été sera encore chaud dans les hôpitaux, avec des effectifs encore plus réduits, des lits supprimés. Mais l’automne doit se préparer à être encore bien plus chaud, des luttes des hospitaliers.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article