Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2019 > mars > 25

Les grandes puissances en pompiers pyromanes

25 mars 2019 Brève Monde

L’État islamique n’a plus de territoire depuis qu’il a perdu le contrôle de la ville de Baghouz, en Syrie, face aux forces démocratiques syriennes, une alliance arabo-kurde soutenue par les puissances occidentales, nous dit-on.

Mais que ce soit en Irak ou en Syrie, les causes profondes qui ont fait grandir tous ces groupes djihadistes sont, elles, encore bien présentes. Elles se sont même aggravées : destructions des infrastructures, conditions de vie sont intenables, populations été dressées les unes contre les autres. Et les puissances impérialistes qui ont entretenu cette guerre sans fin dans leur lutte pour piller la région et ses richesses sont les premières responsables de ce chaos.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article