Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mai > 5

Les curieuses omissions de la ministre des Armées

5 mai 2022 Brève Politique

Lorsqu’a éclaté le scandale du recours systématique du gouvernement aux cabinets de conseil privés, Florence Parly, la ministre des Armées, avait déclaré devant la commission parlementaire d’enquête sur la question : « Le cabinet McKinsey n’a reçu aucune commande du ministère des Armées depuis 2018. » Ce qui était vrai. Sauf qu’elle a omis d’indiquer que pas moins de 16 autres cabinets de conseil – dont la moitié anglo-saxons – se sont vus commander pour 46,3 millions d’euros de prestations diverses d’ici à 2025, dont une, facturée 13,5 millions d’euros, pour du « conseil en matière de déplacement et de politique de voyage ». Bref, soit la ministre a des trous de mémoire, soit elle tient à justifier le surnom de « Grande Muette » que l’on accole à l’armée.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article