Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2019 > mars > 18

Les criminels et les complices

18 mars 2019 Brève

Une nouvelle expertise médicale confirme qu’Adama Traoré, un jeune Noir mort entre les mains de trois gendarmes en 2016, a bien été tué par ces derniers, qui l’ont asphyxié sous leur poids.

Les juges d’instruction ont tout fait pour écarter la responsabilité des gendarmes et avaient même trouvé des médecins peu scrupuleux pour expliquer qu’Adama aurait péri d’une maladie rare liée à un effort physique (une course de 400 en… 18 minutes), lorsqu’il a fui ce énième contrôle le jour de son anniversaire.

La famille se bat depuis des années pour la vérité. Elle a dû payer elle-même la contre-expertise en sollicitant des médecins spécialistes des maladies prétendument en cause. Ceux-ci ont balayé les conclusions précédentes, mettant en cause la déontologie des médecins choisis par le procureur.

Le nouveau rapport lève ainsi le voile sur cette justice anti-pauvres et raciste, qui ne recule devant aucun moyen pour couvrir les agissements criminels des forces de répression.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article