Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > novembre > 14

Les attentats du 13 novembre 2015 et leur instrumentalisation politique

14 novembre 2016 Brève Politique

Il y a un an, 130 personnes trouvaient la mort lors des attentats de Paris et de Saint-Denis. 350 autres personnes étaient blessées. Trois jours après ce massacre, le chef de l’État annonçait l’instauration de l’état d’urgence, que Valls parle de prolonger encore l’an prochain.

La voie était ouverte à des lois toujours plus attentatoires aux libertés de chacun, ainsi qu’à une surenchère nationaliste et xénophobe, spéculant sur le racisme antimusulman.

Ce n’est pas la pose de plaques en souvenir des victimes des actes barbares de l’an passé par Hollande qui peut faire oublier les dégâts de l’utilisation politique qu’il a faite de ces attentats.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article