Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > octobre > 11

D’après le bulletin l’Étincelle CHS Novillars (Besançon) du 11 octobre 2021

Les assises de la psychiatrie… une vaste fumisterie

11 octobre 2021 Brève Société

Alors que tous les gouvernements successifs ont restreint les budgets des hôpitaux psychiatriques, et ont fermé presque trois lits sur quatre (84 000 lits en 1987, 22 000 en 2019), Macron fait mine de s’inquiéter de l’état de la psychiatrie en France. Certes il a accepté de rembourser une partie de consultations des psychologues qui exercent en libéral, mais pour l’hôpital, rien.

Il manque des médecins, du personnel soignant, des lits et des moyens financiers alors que les besoins ne cessent d’augmenter. Les «  beaux discours  » de Macron ne sont que poudre aux yeux et ne peuvent cacher sa responsabilité dans la dégradation du service public de soin en psychiatrie.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article