Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juin > 3

Les amoureux de la gâchette se multiplient

3 juin 2022 Brève Société

Alors même que Joe Biden appelait (sans grande chance d’être entendu) le Congrès américain à trouver une voie pour restreindre les ventes de fusils d’assaut, après les fusillades de l’école primaire d’Uvalde, d’un supermarché de Buffalo et d’un hôpital de Tulsa, on apprenait qu’en France le nombre de tireurs sportifs a explosé. De 145 000 en 2011, ils sont passés à plus de 240 000 aujourd’hui, soit une augmentation de près de 70 %. Et être membre d’un club de tir ouvre la possibilité de posséder en toute légalité une arme à domicile. Interrogé dans La France des armes, un reportage du magazine télévisé Envoyé spécial, 1e président d’un club de tir a expliqué que cet engouement est lié, selon lui, au climat post-attentats, et plus récemment à la guerre d’Ukraine. Mais il y a aussi, a-t-il ajouté, des raisons moins avouables comme la volonté d’auto-défense et de se faire justice soi-même. Et si un certificat médical d’aptitude à la pratique du tir est exigé pour la délivrance d’une licence, il est impossible de prédire qu’un licencié n’utilisera pas demain son arme sur un coup de tête ou de folie. Bref le risque d’un carnage augmente en proportion du nombre d’armes en circulation.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Mots-clés