Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > novembre > 14

Le travail tue, l’intérim tue énormément

14 novembre 2016 Brève Société

39 869 accidents du travail et 64 morts en 2014, les intérimaires sont les premières victimes du travail. Ils ont statistiquement deux fois plus de risque d’en mourir.

Les raisons, nous les savons tous. L’intérim nous promène souvent de boîte en boîte, voire de métier en métier. Il nous prive ainsi de la connaissance fine du métier, du site, des machines, des collègues de l’équipe, qui est, pour tout travailleur, le meilleur garant de sa sécurité. Bien mieux que les ISO et les audits.

Le statut d’intérimaire rend extérieur à l’entreprise et prive donc d’une série de droits comme la formation ou la surveillance de l’exposition aux maladies professionnelles.

L’intérim surtout gène la lutte collective qui permettrait d’imposer baisse des cadences, possibilité de gagner en expérience, formation et suivi médical. Alors, pour gagner en sécurité, on pourrait commencer par gagner l’embauche des collègues intérimaires.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article