Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > octobre > 17

Le sale avenir que la Poste promet

17 octobre 2016 Brève Entreprises

900 boîtes aux lettres sur une tournée à Besançon, 5 à 600 montées-descentes de voiture par jour en Gironde. La charge de travail des postiers ne cesse d’augmenter, le management est répressif avec sanction ou licenciement au moindre prétexte, même bidon. D’où l’augmentation des arrêts-maladie, des départs, mais aussi des suicides. Le rapport sur les conditions de travail à La Poste sorti jeudi 13 octobre par des cabinets d’expertise est accablant. Les témoignages qui accompagnent sa sortie aussi. Comme ce facteur en CDD qui n’a « jamais fini à l’heure », faisant « au moins quatre heures supplémentaires non rémunérées » pour boucler sa tournée, jusqu’au burnout.

Pour ses profits déjà juteux, la direction de la Poste ne recule devant rien.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article