Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > mai > 31

Le « quoi qu’il en coûte » cède la place au « pognon de dingue » !

31 mai 2021 Brève Politique

Ça y est, la campagne anti-dette est lancée. Bruno Le Maire en a fait sa spécialité, il s’époumone dans les médias : la générosité du gouvernement a assez duré, place aux économies, il faut réduire la dette ! Mais, si générosité il y a eu, c’est toujours envers les mêmes : cette fameuse dette, c’est celle contractée en subventionnant les entreprises et notamment les grands groupes – ce n’est pas la nôtre ! L’épidémie a été l’occasion de baisser de 10 milliards les impôts de production auxquels sont soumises les entreprises. Rappelons que toutes les aides versées aux entreprises ne sont soumises à aucune condition : sur 27 groupes du CAC 40 ayant bénéficié de l’activité partielle, 16 ont versé des dividendes en 2020 et 22 en 2021 !

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article