Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juin > 27

Le président du foot-business européen au secours de la classe ouvrière

27 juin 2022 Brève Société

Balayant les critiques sur l’accumulation de matchs et la surcharge du calendrier, Aleksander Ceferin, président de l’UEFA, a déclaré que « ceux qui devraient vraiment se plaindre, ce sont les ouvriers dans les usines qui gagnent 1000 euros par mois ». La rhétorique, en plus d’être populiste et démago, est indécente et hypocrite : oui les ouvriers sont trop peu payés (et s’en plaignent déjà), mais c’est la faute de leurs patrons, pas celle des acteurs du ballon rond !

Voir Ceferin se découvrir une âme marxiste nous réjouit, mais la ficelle est grosse : la réforme de la Ligue des Champions va multiplier le nombre de matchs, et surtout les profits qui vont avec, avantageant d’ailleurs les clubs les plus riches. Si des joueurs touchent autant, c’est que le foot-business génère des profits colossaux. Se présenter comme défenseur des ouvriers alors qu’on brasse des milliards de droits télé, fallait oser ! Mais il y en a qui osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît…

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article