Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 23

Le fond de l’air Onfray

23 juillet 2021 Brève Politique

Polémique rafraîchissante du très droitier philosophe Michel Onfray, qui délaisse un instant les discussions qu’il a engagées avec Éric Zemmour « afin de dégager les bases d’un projet de civilisation qui nous unisse » pour s’en prendre au pape François. Il a dans le viseur la dernière lettre papale, Traditionis Custodes (gardiens de la tradition), qui rend impossible pour un prêtre de dire une messe tridentine (c’est-à-dire en latin) sans avoir, au préalable, l’aval de son évêque qui aura reçu lui-même le feu vert du Vatican. Commentaire un peu obscur du monsieur : « Si Dieu n’est pas de mon monde, mon monde est celui qu’a rendu possible le Dieu des chrétiens. » Si l’on comprend bien, le bon Dieu d’Onfray se cache dans les textes en latin. Mais attention : le diable, lui, se dissimule dans les détails. Chacun son truc.

On dit que pour préserver, voire sauver, les valeurs chrétiennes de l’Europe, Onfray s’apprête à donner, dans son université populaire de Caen, des conférences en latin sur les thèmes « Vade retro Satanas » (arrière Satan) et « Cave Papam » (prends garde au pape). Bonus fortuna omnibus ! (bon courage à tous !)

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article