Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 26

Le business passe avant la religion

26 août 2021 Brève Monde

Le fanatisme religieux des talibans a souvent été souligné. Pourtant, ce fanatisme à usage interne, dont on ignore aujourd’hui à quel degré il s’appliquera, n’empêche pas le nouveau pouvoir de Kaboul de traiter avec des religieux concurrents. La division entre deux courants de l’islam, chiite et sunnite, est régulièrement mise en avant pour expliquer les conflits qui divisent le Moyen-Orient. Or, l’ethnie majoritaire en Afghanistan, les Pachtounes, est sunnite, alors que des religieux chiites détiennent le pouvoir en Iran. Des minorités chiites ont d’ailleurs été persécutées par les talibans lors de leur passage au pouvoir en 2001.

Tout cela n’a pas empêché le gouvernement de Téhéran de se réjouir publiquement de la victoire des talibans et de nouer très vite des relations avec eux. D’une part pour des raisons géopolitiques, car l’éviction des États-Unis de la région est appréciée par le pouvoir iranien, d’autre part pour les importantes richesses du sous-sol afghan.

Les ayatollahs et les mollahs des deux pays savent mettre leurs superstitions au placard quand leurs intérêts sont en jeu.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article