Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2020 > mai > 7

Le bal (masqué) des vampires

7 mai 2020 Brève Économie

Après la pénurie de masques, le gouvernement avait promis d’en fournir en vue de la « reprise » le 11 mai. Plutôt logique, même si c’est tardif et malgré l’efficacité douteuse des modèles « grand public » (des bouts de tissu qui ne répondent à aucune norme). Mais les distribuer en supermarché est déjà moins évident sur le plan sanitaire.

Carrefour, Leclerc, LIDL et autres Super-U ont d’un coup affiché des stocks de dizaines de millions de masques... qui laissent penser qu’ils auraient pu être donnés aux salariés et aux soignants qui en manquent. Ces enseignes prétendent n’avoir dépouillé personne en les achetant, avec l’accord de l’État.

Le gouvernement a effectivement laissé ces entreprises s’en procurer pour les revendre, à prix coûtant ou avec une marge « faible ». De quoi leur garantir une clientèle : chez Intermarché les masques seront d’abord vendus aux porteurs de la carte de fidélité ! La santé des profits avant tout.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article