Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > octobre > 31

Le RSA pour certains non vaccinés  ?

31 octobre 2021 Brève Politique

Depuis la mi-septembre, dans certaines professions, notamment chez les soignants et les pompiers, le vaccin est obligatoire. Et beaucoup de celles et ceux qui ont refusé d’être vaccinés ont été suspendus sans traitement. Une mesure scandaleuse qui n’a pas grand-chose à voir avec la protection sanitaire de la population mais illustre, on ne peut mieux, l’autoritarisme et l’arbitraire du Pouvoir. Car si convaincre le maximum de personnes de se faire vacciner est une mesure de santé publique, utiliser la répression contre des salariés qui refusent est proprement inadmissible. Aujourd’hui le gouvernement veut repasser la patate chaude aux départements en les obligeant à verser à ces salariés le revenu de solidarité active (RSA), financé par les collectivités locales. Dans une lettre de protestation qu’ils viennent d’adresser au Premier ministre, quinze d’entre eux soulignent que le RSA est un « dispositif d’insertion sociale et professionnelle » et non une allocation-chômage déguisée. En fait les personnes suspendues devraient continuer à percevoir leur salaire intégral de la part de leur employeur – public ou privé. Ce ne serait que justice…

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article