Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2015 > octobre > 19

Le Medef a encore frappé

19 octobre 2015 Brève

Sous prétexte de sauver le régime des retraites complémentaires, la dégradation des conditions de départ proposée par le Medef a été acceptée par trois syndicats (CFDT, CFE-CGC, CFTC) en fin de semaine dernière. Les salariés devraient travailler un an de plus afin de pouvoir toucher la complémentaire à taux plein dès leur départ à la retraite.

Nous on préférerait que les prétendus syndicalistes qui signent de tels reculs sociaux prennent leur retraite au plus vite.

Et à nous de lutter contre tout recul de l’age de départ à la retraite, alors que des centaines de milliers de jeunes se retrouvent, eux, au chômage. Et à refuser ce nouveau « bonus malus » qui voudra dire en réalité une baisse du montant des retraites pour pratiquement tout le monde, les patrons licencieurs se débarrassant en premier lieu des travailleurs les plus âgés, qui ne retrouvent souvent pas de boulot..

Le patronat peut payer !

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article