Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 28

La Suisse fait une fleur à Poutine

28 juillet 2021 Brève Monde

La justice suisse a classé sans suite une plainte pour blanchiment d’argent qui concernait des fonds détournés aux dépens du Trésor russe entre 2008 et 2010 pour une somme évaluée à environ 200 millions d’euros. L’enquête avait été menée en Russie même par un jeune avocat de 37 ans, Sergueï Magnitski, qui avait dénoncé une vaste machination financière ourdie, selon lui, par des responsables de la police et du fisc. Mais ses investigations se rapprochant un peu trop du premier cercle du pouvoir, c’est-à-dire des amis de Poutine, il avait été arrêté en 2008 et inculpé à son tour de « fraude fiscale ». Il devait mourir en détention onze mois plus tard, en novembre 2009, dans des conditions qui n’ont jamais été élucidées. Peu après sa mort, la Cour européenne des droits de l’homme dénonçait « les mauvais traitements, les conditions d’incarcération inadaptées, le défaut de soins médicaux adéquats, l’excessive durée de détention et les violences carcérales » qu’il avait subis.

En classant le volet suisse de cette affaire, la justice helvétique fait une fleur à Poutine et lui retire une sacrée épine du pied.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article