Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mars > 14

L’uberisation en procès

14 mars 2022 Brève Entreprises

Deliveroo et trois de ses responsables sont actuellement poursuivis pour « travail dissimulé ». Au procès, de nombreux livreurs témoignent des horaires démentiels et de la pression mise par le système de classement pour choisir ses horaires, ou encore du traitement des accidents du travail, dont Deliveroo se lave les mains.

Même les témoins supposés en faveur de Deliveroo en disent long : l’un a travaillé 69 heures par semaine sans vacances ni week-end pour payer ses études, heureux de « travailler plus pour gagner plus », l’autre a reconnu avoir dû interrompre ses vacances avant terme après un rappel à l’ordre de Deliveroo.

Une drôle « d’indépendance », qui ressemble surtout à de la surexploitation.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article