Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2020 > avril > 23

L’or noir ne vaut plus rien

23 avril 2020 Brève Économie

Panique à la bourse de New York ! Lundi soir, après une chute historique, le prix du baril américain en clôture de séance s’établissait à... -37,6 dollars. Un prix négatif : « Allez, débarrasse-moi de mon baril et je te fais un chèque en prime ». Il a fallu que Trump, réagissant au quart de tour, promette de débloquer des fonds exceptionnels pour garnir les réserves stratégiques nationales, pour que le cours remonte péniblement au-dessus de zéro. Mais c’était presque peine perdue, puisque, ce mercredi, le choc se répandait et faisait plonger le pétrole mondial à un niveau historique.

Toutefois, pas de quoi se réjouir trop vite... Cette chute des cours n’aura probablement aucun impact sur le prix du carburant à la pompe, puisque Total et compagnie empocheront gracieusement la différence.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article