Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > mai > 31

L’austérité publique au profit du privé

31 mai 2021 Brève Politique

160 milliards d’euros par an, c’est le montant dépensé par le contribuable pour la délégation des missions de service public aux acteurs privés, selon une étude publiée en avril par le collectif Nos Services Publics. Pour plus d’efficacité ? Il faut la foi du charbonnier pour l’affirmer. La campagne de vaccination en France assurée par le cabinet McKinsey a coûté deux millions d’euros par mois avec les résultats déconcertants qu’on connaît.

Tous les services publics sont concernés – système de santé dans son ensemble, distribution de l’eau, transports publics, entretien des locaux, enseignement – et c’est chaque fois la même logique à l’œuvre. D’un côté, l’austérité est imposée. De l’autre, une fois les infrastructures financées avec les deniers publics, les secteurs d’activité les plus rentables sont délégués aux capitalistes. Résultat : les pauvres sont privés des services publics, les conditions de travail se dégradent pour les travailleurs du public comme du privé et les capitalistes s’enrichissent. Décidément, public comme privé : la même histoire de profit.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article