Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mai > 16

L’Abou Dabi n’est pas dangereux pour les profits

16 mai 2022 Brève Monde

À peine le cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane, émir-président des Émirats arabes unis, avait-il rendu l’âme, qu’Emmanuel Macron était déjà sur place. Il a immédiatement versé une larme pour sa famille et son « peuple », mais s’est surtout empressé de discuter gros sous. En décembre dernier, il avait supervisé de juteux contrats, dont la vente de 80 Rafale, et entend bien renforcer ce « partenariat » cher aux patrons français.

Du côté de la population, composée à 90 % de travailleurs migrants surexploités et maltraités, pas sûr que le monarque manque beaucoup.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article