Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 3

Jordan Bardella mis en examen

3 février 2022 Brève Politique

Le président par intérim du Rassemblement national, Jordan Bardella, vient être mis en examen pour avoir qualifié en octobre 2021 la ville de Trappes, dans les Yvelines, de « République islamique », après la réélection du maire, Ali Rabeh, un franco-marocain. Ce dernier, affilié à Génération.s, le parti de Benoît Hamon, avait protesté à plusieurs reprises contre la stigmatisation de la communauté musulmane de la ville. Une raison suffisante pour qu’il soit considéré par Bardella comme « un islamiste » dont il demande la révocation, ainsi que la mise sous tutelle de la ville. Le responsable d’extrême droite « déplore que la justice française poursuive le même but aujourd’hui que les islamistes, à savoir faire taire ceux qui dénoncent le réel… ». Bref, encore une malheureux raciste victime de la pensée unique.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article