Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > novembre > 18

Jean-Michel Blanquer s’en prend au dictionnaire Le Robert

18 novembre 2021 Brève Société

Le directeur général des éditions Le Robert, Charles Bimbenet, a défendu, face aux critiques du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, l’ajout à la version en ligne de son prestigieux dictionnaire du mot « iel » défini comme « pronom personnel sujet de la troisième personne du singulier et du pluriel (« iels »), employé pour évoquer une personne quel que soit son genre ». Bimbenet a rappelé que « la mission du Robert est d’observer l’évolution de la langue française en mouvement, diverse et d’en rendre compte » en ajoutant que si ce mot était principalement utilisé pour un public jeune il est cependant de plus en plus courant. Rappelons que dans un passé récent des prédécesseurs de Blanquer s’étaient opposés, avec l’appui de l’Académie française, à la féminisation de noms de métiers et de fonctions, aujourd’hui couramment admise, comme « professeure », « rectrice », voire « autrice », « écrivaine » ou « cheffe ». Mais surtout ne dites pas de Blanquer qu’il est « ouf » ou « relou » et que vous ne pouvez pas le « kiffer ». Cela le vexerait. Traitez le plutôt, en bon français, de vieille baderne réactionnaire qui nous insupporte grandement.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article