Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 20

Japon : une migrante est morte faute de soins dans un centre de détention

20 août 2021 Brève Monde

Une migrante sri-lankaise de 33 ans, Ratnayake Liyanage Wishma Sandamali, est décédée en mars dernier faute de soin dans un centre de détention japonaise où elle attendait son expulsion vers son pays d’origine. Comme elle souffrait de graves problèmes gastriques, un médecin avait demandé son hospitalisation mais les gardiens avaient refusé affirmant qu’elle simulait. Après que ses proches et leur avocat se soient battus pendant plusieurs mois pour obtenir la vérité, la ministre de la Justice, Yoko Kazmikawa, vient de présenter des excuses publiques à la famille. Quant au directeur du centre, son adjoint et deux gardiens impliqués ils ont été… réprimandés. Pas de quoi les empêcher de recommencer.

Seul point positif : devant le scandale, le gouvernement a abandonné un projet de loi qui aurait facilité les expulsions.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article