Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 6

Israël : non-prolongation d’une loi raciste sur le regroupement familial

6 juillet 2021 Brève Monde

En apparence c’est une bonne nouvelle pour les Arabes d’Israël. Le parlement, la Knesset, vient de rejeter par 59 voix contre et 59 voix pour, la prorogation d’une loi raciste sur le regroupement familial qui avait été renouvelée chaque année sans interruption depuis 2009. Cette législation tend à empêcher des Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza de vivre avec leurs familles restées dans les territoires annexés par Israël en 1948. De plus si la législation israélienne prévoit que le conjoint étranger d’un Israélien a le droit de bénéficier automatiquement de la nationalité de ce dernier, cette loi ne s’applique pas aux Arabes. Ce qui fait que nombre de familles palestiniennes d’Israël vivent dans un imbroglio administratif et juridique permanent qui pourrit leurs existences.

Mais pour les Arabes israéliens, le répit devrait être de courte durée. En effet, les députés qui ont voté contre, conduits par Benyamin Netanyahou, ont expliqué qu’ils étaient favorables à la loi mais qu’ils avaient trouvé ce moyen pour tenter de faire tomber le gouvernement. On peut donc compter sur eux pour trouver rapidement, en accord avec le gouvernement, un bricolage législatif en vue de prolonger les effets de cette loi raciste.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article