Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 18

Israël : cochon qui s’en dédit

18 juillet 2021 Brève Monde

Émoi dans les milieux religieux juifs d’Israël et de la Diaspora. Une équipe d’archéologues a découvert dans les restes d’une maison un squelette entier de porcelet, datant du 8e siècle avant notre ère, lors de fouilles à Jérusalem. En juin, le magazine scientifique Near Eastern Archaeology avait publié un article sur le sujet suggérant que le porc faisait probablement partie des repas quotidiens des gens de l’époque. Et d’autres découvertes du même style accréditent cette hypothèse. Donc on peut imaginer qu’à l’époque glorieuse des rois David et Salomon, non seulement les Hébreux se conduisaient à table comme des mécréants, mais, de plus, les courtisans conviés aux banquets du palais royal devaient se gaver de salades aux lardons, d’omelettes au jambon, de jarrets de porc, de saucisses et autres pâtés. Et dire que l’Ancien Testament nous avait caché tout ça.

Mais si l’interdit le plus sacré et le plus respecté de la religion hébraïque (et aussi musulmane), censé avoir été suggéré directement par Dieu lui-même, n’était guère respecté aux temps bibliques, que valent donc les autres préceptes religieux de la même eau ? Pas grand-chose évidemment.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article