Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > avril > 12

Israël-Palestine : un peuple qui en opprime un autre ne saurait être libre

12 avril 2022 Brève Monde

Après quatre attaques lancées par des Arabes israéliens et palestiniens, qui ont fait quatorze morts parmi la population juive, le gouvernement de Naftali Bennett a lancé des opérations de répression tous azimuts en Cisjordanie occupée. Ainsi, entre le 31 mars et le 6 avril, huit Palestiniens ont été tués et au moins 83 blessés, dont sept mineurs, au cours de 160 répressions musclées de manifestations non violentes et d’une centaine de raids nocturnes. Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées et iront rejoindre les plus de 5 000 prisonniers politiques enfermés dans les geôles israéliennes. Pour quel résultat ? Comme le résumait fort bien à son époque l’avocat sioniste franco-israélien Théo Klein, décédé en 2020 : « L’armée israélienne peut capturer, abattre des terroristes, mais quand le terrorisme traduit la volonté de survie d’un peuple, il ne peut être combattu qu’en accordant sa dignité à ce peuple. Croyez-vous qu’un peuple puisse accepter la patrie de bantoustans que vous lui proposez ? » Une interrogation toujours d’actualité.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article