Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > octobre > 4

Israël-Palestine : la guerre fait rage… sur les réseaux sociaux

4 octobre 2022 Brève Monde

Les militants palestiniens se tournent vers TikTok pour protester contre les activités de colonisation et de répression d’Israël, qui accuse à son tour le réseau social d’avoir enflammé la situation sécuritaire au Moyen-Orient ces dernières semaines. Jusqu’à présent, l’État sioniste avait réussi à pousser l’entreprise Meta à bloquer des milliers de comptes et de contenus palestiniens sur ses réseaux sociaux, comme Facebook et Instagram, mais aussi à limiter le contenu palestinien sur Twitter et Snapchat. Cependant, TikTok, propriété de la société chinoise ByteDance, a rejeté les demandes israéliennes et refusé de changer son positionnement. C’est pourquoi des milliers de Palestiniens l’ont choisi, au cours des dernières semaines, pour profiter de la liberté en ligne et contourner les restrictions imposées par Facebook qui interdit l’utilisation de mots comme « martyr », « résistance » et « occupation ». De jeunes Palestiniens ont ainsi filmé des incursions israéliennes dans des villes de Cisjordanie, des démolitions de maisons, des arrestations, des meurtres, des attaques de colons et des traitements racistes. Ces contenus ont été censurés sur Facebook mais largement partagés sur TikTok. Ce que le gouvernement israélien ne digère toujours pas.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article