Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 10

Iran : mariée de force à 12 ans, décapitée à 17

10 février 2022 Brève Monde

Samedi dernier Mona Heydari, 17 ans, a été assassinée par son mari et cousin, Sajjad Heydari. L’agence Rokna News a publié une ahurissante vidéo où on le voit souriant déambuler dans le quartier de Khayshayar, à Ahvaz, dans la province du Khuzestan, tenant à la main la tête de son épouse décapitée. Arrêté par la police, ce dernier a expliqué qu’il soupçonnait la jeune femme, qu’il avait épousée lorsqu’elle avait douze ans, de vouloir le quitter. Pour commettre cet assassinat il avait bénéficié de l’aide de son frère mais également de deux hommes de sa belle-famille, tous bien décidés à participer à « un crime d’honneur ». La revue britannique The Lancet a rapporté, en octobre 2020, qu’au moins 8 000 meurtres de ce genre avaient été répertoriés dans le pays entre 2010 et 2014. Quant à la législation iranienne, elle est extrêmement laxiste vis-à-vis des responsables, leur permettant en général de s’en tirer sans grand dommage. En outre on estime qu’environ 30 000 à 35 000 fillettes et adolescentes, âgées de dix à quatorze ans, sont contraintes chaque année de contracter un mariage précoce. Avec la bénédiction des ayatollahs.

L’Iran est loin d’être le seul pays où sévit, à des degrés divers, cette barbarie sexiste patriarcale. Dans un pays occidental comme la France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son mari ou compagnon et en Argentine une tous les deux jours…

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article