Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > octobre > 25

Iran : la répression continue, la lutte aussi

25 octobre 2022 Brève Monde

Plus de 300 personnes ont été inculpées en lien avec les manifestations contre la mort de Mahsa Amini, certaines d’entre elles risquant la peine capitale, ont annoncé les autorités iraniennes. De son côté, le Centre pour les droits de l’homme en Iran, dressant un bilan provisoire de la répression, un peu plus d’un mois après la mort de Mahsa Amini, affirme que près de 12 500 personnes ont été arrêtées et plus de 250 tuées dans tout le pays. 3 000 ont été interpellées dans la seule province de Téhéran dont 835 sont toujours en prison, parmi lesquelles 200 étudiants et universitaires. Et 1 300 prisonniers ont été envoyés de la prison d’Evin, partiellement incendiée, au pénitencier central du Grand Téhéran. Côté médias, selon Reporters sans frontières, plus de 30 journalistes sont emprisonnés, laissant de nombreuses publications intimidées et censurées. De son côté, l’Union des écrivains iraniens constate : « La répression des personnes qui manifestaient les mains vides a été un événement quotidien au cours des 40 dernières années. Mais ce qui est arrivé aux enfants et aux prisonniers la semaine dernière est l’une des pages les plus noires du bilan du gouvernement actuel. » Aujourd’hui la répression se poursuit sans parvenir à enrayer une mobilisation populaire profonde conduite partout par les femmes. Plus que jamais solidarité avec le peuple iranien.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article