Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > août > 12

Incendies : l’Office national des forêts décapité depuis quatre mois

12 août 2022 Brève Société

Les incendies monstres qui ravagent le pays ont montré l’impréparation flagrante des services de la sécurité civile malgré l’héroïsme des pompiers. Ces derniers sont en sous-effectif et les moyens techniques, comme les bombardiers d’eau, sont en fin de vie et en nombre insuffisant. Mais il y a mieux. On a appris, au hasard du dépôt d’un rapport sénatorial sur la question, que le 31 mars dernier, le directeur général de l’Office national des forêts (ONF), Bertrand Munch, avait été limogé par le gouvernement, laissant sans direction les 8 200 agents de l’Office. Dans le meilleur des cas, sa remplaçante ne sera opérationnelle que le 14 septembre. L’ONF, qui, selon les sénateurs, devrait jouer un rôle majeur dans la lutte contre les incendies, a vu de plus ses effectifs sabrés de plus de 2 000 agents au cours des dernières années. Comme dirait l’autre « gouverner, c’est prévoir ».

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article