Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > novembre > 8

Ils bossent ici, ils restent ici !

8 novembre 2021 Brève Politique

Depuis le 25, près de 300 travailleurs sans-papiers sont en grève avec l’aide de la CGT pour exiger leur régularisation et un CDI : ils travaillent dans le bâtiment, en intérim, ou comme livreurs pour Stuart, filiale de La Poste. Sans carte de séjour mais payant impôts et cotisations, ceux de la restauration par exemple n’ont pas eu droit au chômage partiel pendant le confinement.

En région parisienne, ils ont fait des piquets devant le café Marly au Louvre, le Monoprix de Belleville ou leur agence d’intérim. Certains employeurs ont déjà cédé face à leur détermination et fourni les documents qui prouvent qu’ils travaillent, condition pour obtenir un titre de séjour. Stuart ou le café Marly se sont engagés à leur signer un CDI ou à leur payer une partie du chômage partiel qui leur était dû.

Faire reculer le patronat qui surexploite des salariés parce qu’ils n’ont pas de papiers, c’est un début de victoire pour tous les travailleurs.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article