Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > septembre > 10

Idlib : grandes manœuvres sur le dos des peuples

10 septembre 2018 Brève Monde

Les trois millions d’habitants d’Idlib, dont 1,5 million de déplacés, échappent encore pour le moment à la dictature d’Assad. Pour reprendre la région, le régime a demandé à la Russie d’intensifier les frappes. D’après l’ONU, l’offensive qui se prépare pourrait faire 800 000 réfugiés.

Le régime syrien, la Turquie, l’Iran, la Russie, et en sous-main les grandes puissances comme la France ou les États-Unis, négocient le sort la population d’Idlib dans des sommets qui se succèdent à New-York ou à Téhéran. Chaque gouvernement y défend son petit calcul géopolitique, son intérêt national étroit – en réalité l’intérêt des riches et des entreprises de son pays.

Il n’y a bien que les premiers concernés, ceux qui seront les premières victimes des opérations militaires, les habitants d’Idlib, qui n’ont pas voix au chapitre !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article