Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > octobre > 14

ISF : une suppression qui n’a rapporté qu’aux riches

14 octobre 2021 Brève Économie

Un rapport d’un institut rattaché au Premier ministre, réalisé par un groupe d’économistes, de membres de l’Insee et même de représentants du Medef, vient de constater que la suppression de l’ISF (Impôt sur la fortune) n’avait pas eu le moindre effet sur les investissements. «  Les entreprises dont les actionnaires étaient jusqu’en 2017 assujettis à l’ISF n’ont pas investi davantage ensuite  », dit ce rapport. Ce n’est certes pas un scoop : les actionnaires n’investissent que lorsqu’ils ont des profits supplémentaires en vue, sinon ils empochent les dividendes. Mais, au moins, c’est reconnu officiellement. Le prétexte de cet allègement fiscal était bien évidemment de favoriser le développement de l’économie. Macron n’allait pas dire qu’il faisait seulement un cadeau supplémentaire à ses amis les riches.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article