Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 19

Hong Kong : la démocratie à la chinoise

19 septembre 2021 Brève Monde

Dans le cadre d’un nouveau système «  réservé aux patriotes  » et imposé par Pékin, un petit nombre de privilégiés hongkongais désigne ce dimanche un comité électoral qui choisira le prochain dirigeant de la ville et près de la moitié du corps législatif. Quelque 4 800 personnes sont autorisées à voter pour choisir le comité électoral, soit l’équivalent de 0,06 % des 7,5 millions d’habitants de la ville, et moins que les 6 000 policiers déployés pour veiller à ce qu’il n’y ait pas de manifestation ni de perturbation pendant le vote. La grande majorité des 1500 sièges concernés par le scrutin de dimanche seront installés d’office ou choisis par des groupes d’intérêts spéciaux (notamment industriels et financiers), et seulement 364 sièges seront à pourvoir au moyen du vote. Toutes les personnes qui se présentent doivent faire l’objet d’une vérification de leur loyauté politique et d’une habilitation à ne pas constituer une menace pour la sécurité nationale. En décembre, ce comité désignera 40 des 90 sièges au sein du Conseil législatif de la ville – 30 seront choisis par les groupes d’intérêts spéciaux et seulement 20 seront directement élus.

Pékin insiste sur le fait que le nouveau système politique est très «  représentatif  ». On se demande bien à quoi il aurait pu ressembler si cela n’avait pas été le cas.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article