Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > octobre > 22

Hold-up fiscal en Europe : cynisme des escrocs, complaisance des États

22 octobre 2018 Brève Monde

Après la crise de 2008, les États mettaient l’argent public au service des banques responsables de la crise. En échange, l’austérité c’était pour nous. Une enquête de 18 médias révèle que, dans les pays de l’Union européenne, une cinquantaine de banques (dont BNP Paribas, Société générale et Crédit agricole), tout en empochant l’argent public, avaient mis en place un vaste plan de fraude pour se faire rembourser plusieurs fois les taxes sur les dividendes, certains investisseurs obtenant même dix fois le remboursement des mêmes taxes.

Au total, 55 milliards d’euros d’impôts ont été détournés durant sept ans au vu et au su des services fiscaux européens. Les riches pillent les caisses, les gouvernements harcèlent les chômeurs et les pauvres.

Mots-clés : | |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article