Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 24

Haïti : funérailles mouvementées pour Jovenel Moïse

24 juillet 2021 Brève Monde

Les funérailles du président haïtien, Jovenel Moïse, assassiné il y a deux semaines dans sa résidence par un commando armé, se sont déroulées sous haute tension. Des manifestants s’étaient rassemblés non loin du lieu de la cérémonie, tenus à distance par les forces de police. Certains s’en prenaient au chef de la police, Léon Charles, et à ses collaborateurs qu’ils qualifiaient d’« assassins ». Pour disperser la foule, les forces de l’ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes. Peu après, on a entendu le bruit d’une fusillade, ce qui a conduit les délégations officielles de plusieurs pays, dont celle des États-Unis, à quitter rapidement les lieux.

Le fait que les manifestants accusent les responsables de la police de complicité dans l’assassinat du président n’a rien de très surprenant. Ce dernier, qui comme ses prédécesseurs et sans doute ses successeurs, s’appuyait sur des gangs armés qui jouissent de complicités au sein même de l’appareil d’État, a fort bien pu être tué sur l’ordre d’un de ses proches. Et, dans ce cas, il y a de fortes chances que l’enquête n’aboutisse qu’à faire condamner quelques boucs-émissaires.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article