Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 17

Guadeloupe : l’absurdité de la suspension de l’hôpital des non-vaccinés

17 septembre 2021 Brève Entreprises

Gérard Cotellon, le directeur du CHU de Pointe-à-Pitre, vient de déclarer que suspendre le personnel non vacciné pénaliserait le fonctionnement de son établissement et l’obligerait à fermer des lits en pleine épidémie de Covid-19. Selon lui, 74,19 % du personnel non médical n’a pas encore entamé de parcours vaccinal et d’ajouter : «  Je ne peux pas appliquer la loi. Je prends donc sur moi cette responsabilité de faire tourner l’hôpital, malgré la loi.  » Bref, pour lui le dilemme est simple : appliquer la loi ou soigner correctement ses patients. Et même si le CHU de Point-à-Pitre est un cas extrême, il illustre on ne peut mieux l’absurdité de la politique de Macron et de Véran quant à la mise à pied du personnel hospitalier non-vacciné. Mesure dirigée contre des salariés indispensables au bon fonctionnement d’un service de santé déjà fortement atteint par les baisses d’effectifa, les fermetures de lits et de salles et le report d’opérations chirurgicales dont sont responsables Macron, Véran et leurs prédécesseurs. C’est là une politique de gribouille qui n’a rien à voir avec la nécessité de convaincre le plus grand nombre possible de soignants et de non-soignants de se faire vacciner. On ne remplace pas la persuasion par les mises à pied ou les licenciements.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article