Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > novembre > 21

Groupe Lafarge : les liaisons dangereuses d’une multinationale du ciment

21 novembre 2016 Brève Monde

L’ONG française Sherpa a porté plainte le 15 novembre contre le groupe cimentier français pour « financement du terrorisme » et « mise en danger d’autrui ». En effet, en 2013-2014, cette entreprise exploitait une cimenterie à Jalabiya en Syrie près de Rakka, zone alors contrôlée par Daesh. La firme payait des droits de passage à l’organisation terroriste déjà connue pour ses crimes et risquait en toute connaissance de cause la vie de ses salariés – dont certains furent victimes d’enlèvements – pour maintenir l’activité très rentable du site.

Lafarge est prêt à composer avec n’importe qui pour faire du fric, comme tous les capitalistes, à commencer par les fabricants d’armes du genre Dassault.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article