Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2019 > juin > 17

Grève des Urgences : demi-recul de la ministre … qui en appelle d’autres !

17 juin 2019 Brève Politique

Après plus de trois mois de grèves des services d’urgences à travers tout le pays, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé vient d’annoncer qu’une prime spécifique de 100 € sera versée à tout le personnel des urgences (hors médecins). C’est déjà une première victoire, mais loin d’être suffisante.

Car l’annonce d’une enveloppe de 15 millions d’euros prévue pour permettre aux établissements sous tension de recruter des effectifs laisse sceptique. Des effectifs seulement pour l’été ? 15 millions d’euros pour 600 services d’urgences ? Un pansement sur une jambe de bois ! Les soignants, eux, veulent des embauches pérennes, une réelle amélioration des conditions de travail et la suspension des fermetures de lits.

Le compte n’y est pas. De nombreux grévistes sont prêts à continuer, et le collectif inter-urgences appelle à de nouvelles actions et à une mobilisation nationale prochaine.

Mots-clés : | |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article