Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 6

Grèce : la prison pour avoir sauvé des réfugiés en mer ?

6 août 2021 Brève Monde

Sarah Mardini, réfugiée syrienne, est aujourd’hui menacée de 15 ans de prison par la justice grecque pour avoir porté secours à d’autres migrants. Fuyant la guerre qui se déroulait en Syrie, en 2015, elle s’était retrouvée avec 20 personnes entassées sur un bateau prévu pour en transporter 7 au maximum. L’esquif étant tombé en panne et prenant l’eau, elle avait échappé de justesse à la mort. Parvenue en Grèce, elle s’était juré de venir en aide aux autres migrants. Elle en aurait ainsi aidé près de 500 sans en tirer le moindre bénéfice financier.

Mais les autorités grecques refusent de faire la différence entre des passeurs et des sauveteurs bénévoles, dans le but évident de décourager ces derniers.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article