Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > avril > 25

Glyphosate : la santé des profits avant celle des gens

25 avril 2016 Brève Société

Le glyphosate (substance active de l’herbicide Roundup) est classé « cancérogène probable » par l’OMS ; il est aussi soupçonné d’être un perturbateur endocrinien. D’où une récente résolution du Parlement européen demandant, avec une prudence modérée, de restreindre son réemploi à 7 ans assorti de nombreuses restrictions. Malgré les inquiétudes de scientifiques indépendants qui alertent sur la dangerosité de ce désherbant surpuissant, la Commission européenne veut renouveler pour 10 ans l’autorisation du produit phytosanitaire en Europe. Face à la pression des lobbys de l’agrobusiness, comme la firme Monsanto qui a créé ce produit, les membres de la Commission européenne semblent oublier le principe de précaution et la santé des gens.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article