Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > juillet > 2

Gendarme et terroriste

2 juillet 2018 Brève Politique

Dix hommes, dont un ancien haut fonctionnaire et un ancien gendarme, ont été arrêtés le 24 juin. Ils avaient constitué un laboratoire de fabrication d’explosifs pour réaliser des attentats contre la population musulmane ou considérée comme telle. Les services de renseignement le disent eux-mêmes : ils craignent le passage à l’acte de militaires, gendarmes et policiers d’extrême droite.

Ce n’est un secret pour personne qu’au sein des réactionnaires de toutes obédiences, et notamment catholiques traditionalistes, les militaires parmi les plus hauts gradés figurent en bonne place. Ceux-ci se sentent plus ou moins les coudées franches en fonction du contexte politique. Pour faire de la surenchère dans les « manifs pour tous », mais aussi dernièrement dans les manifestations contre les migrants, encouragés par la chasse que leur livre l’État.

Ces mêmes groupes d’extrême droite, pour l’instant peu nombreux, pourraient être très utilisés demain par les patrons pour s’en prendre aux travailleurs en général, aux piquets de grève par exemple.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article