Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > septembre > 26

Gabon : « Pile, je gagne, Face, tu perds »

26 septembre 2016 Brève Monde

L’élection présidentielle au Gabon a été truquée. La victoire d’Ali Bongo a pourtant été confirmée ce week-end par la Cour constitutionnelle. Au pouvoir depuis 1967, la dynastie Bongo, père et fils, a toujours été aux petits soins pour l’impérialisme français et notamment le pétrolier Total. Le candidat Jean Ping, lui-même beau-frère d’Ali Bongo et ancien ministre de l’Énergie n’aurait permis que de réaliser un ravalement de façade à peu de frais.

Mais Bongo s’est acharné au pouvoir et le gouvernement français se satisfait de cette élection qui, dans tous les cas, n’avait pas vocation à déstabiliser sa mainmise sur cette ancienne colonie… La population gabonaise n’a quant à elle rien à attendre de ces deux candidats.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article