Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > juillet > 16

Fraude fiscale : les époux Balkany, rapaces de haut vol

16 juillet 2018 Brève Politique

« Fraude fiscale aggravée », « blanchiment » à « grande échelle », « prise illégale d’intérêts », « corruption passive » sont les accusations prononcées par les juges Renaud Van Ruymbeke et Patricia Simon contre Patrick Balkany, maire de Levallois-Perret, et son épouse. Homme de droite, cet ami de Sarkozy, a pu en toute impunité user longtemps de ses fonctions électives comme député, Conseiller général des Hauts-de-Seine et maire, pour amasser un magot de 13 millions d’euros –villas de luxe, palais à Marrakech…– dissimulé par des montages financiers via la Suisse, Panama, Singapour, les Seychelles et le Lichtenstein. Trahi par un complice, le « parrain » de Levallois-Perret vient de tomber, laissant aux habitants une dette abyssale. C’est ce genre de politiciens qui sont toujours prêts à reprocher aux pauvres de coûter à l’Etat « un pognon de dingue ».

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article